Prévention des fêtes Airbnb : 7 étapes pour les éviter

Un plan en 7 étapes pour les gestionnaires de propriétés Airbnb sur la façon d'empêcher les fêtes perturbatrices et préjudiciables dans leurs logements.
Par
Minut
dans
Minut News
Calendar icon
January 16, 2024
5
min
Prévention des fêtes Airbnb : 7 étapes pour les éviter

Airbnb a introduit une interdiction globale d’organisation de fêtes dans les logements loués sur la plateforme, en 2022, mais cela ne signifie pas que vos locations sont à l'abri des voyageurs perturbateurs.

En Juin 2019, à Paris, un scandale éclate car un appartement de 80m² dans le quartier du Marais à été loué sur Airbnb et que pas moins de 200 à 300 fêtards ont profité des lieux.
Entre les nuisances sonores pour tout le quartier et les dégâts réels que représentent 300 personnes dans 80m², les risques de fêtes ne sont pas à prendre à la légère.

« Le constat d’huissier, établi avec un artisan le 1er juillet, évalue les dégâts commis dans l’appartement lors de cette soirée entre 20 000 à 30 000 euros», témoigne le propriétaire de l’appartement.

Des voisins mécontents ne sont que l'une des conséquences des rassemblements non autorisés. Les fêtes augmentent le risque de dommages matériels, peuvent invalider votre assurance et peuvent même conduire à la fermeture définitive de vos locations.

Mais à moins que vous ne restiez à l'extérieur de votre propriété 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, empêcher les fêtes peut sembler presque impossible.

C'est là qu'interviennent nos stratégies de prévention des fêtes Airbnb et nos capteurs intelligents.

Voici comment assurer la sécurité de votre location, empêcher les problèmes et les fêtes avant qu'elles ne commencent, et garder un œil et une oreille sur vos propriétés même si vous êtes à des kilomètres de là.

Qu’est-ce qu’une fête, selon Airbnb ?

Une soirée jeux ou une véritable rave party ? La politique d'Airbnb interdit strictement les "rassemblements perturbateurs" de toute taille, y compris les événements à invitation ouverte (rassemblements pour lesquels les invitations sont publiques).

Le terme "perturbateur" est défini comme suit : bruit excessif, problèmes de stationnement, abandon de détritus, tabagisme, intrusion ou vandalisme. Elle interdit également les annonces portant la mention "maison de fête" ou "adaptée aux fêtes et aux événements".

Les hôtes et les voyageurs qui enfreignent ces règles risquent de voir leurs annonces, leurs réservations et/ou leurs profils Airbnb bloqués, supprimés ou interdits. Les occupants ont également le devoir de respecter les numéros approuvés, de se conformer aux heures de silence désignées et de respecter les règles de la maison lorsqu'il s'agit d'inviter leurs propres visiteurs ou d'organiser des rassemblements.

7 conseils pour éviter les fêtes dans votre location de courte durée

Malgré les risques, les fêtes dans vos locations de courte durée ne sont pas inévitables. Grâce à ces mesures efficaces, vous pourrez réduire les risques et régler les problèmes avant qu'ils ne s'aggravent.

1. Établir un règlement intérieur bien défini

Le meilleur moyen d'éviter les fêtes est d'établir clairement vos règles avant que les voyageurs ne réservent. En les précisant sur votre annonce en premier lieu.

Airbnb vous permet de rédiger votre règlement intérieur et de l'afficher sur vos annonces, mais aussi de demander aux voyageurs passant par la réservation instantanée de valider l’acceptation de ces règles.

Vous pouvez également décider de ce qui se passera si les occupants enfreignent les règles. Ainsi, si un voyageur  brise un verre ou organise une énorme fête non autorisée, vous pouvez vous référer à vos règles et prouver qu'elles ont été communiquées en amont. Le fait d'avoir défini des règles permet également d'appliquer plus facilement les conséquences de la violation des règles, sans confrontation.

Le fait de préciser vos attentes dès le départ réduit le risque de problèmes, principalement parce que les voyageurs qui ont l'intention d'organiser une fête sont moins susceptibles de réserver auprès d'un hôte dont les règles sont claires dès le départ.

2. Vérifier les profils et les antécédents des voyageurs

Vous pouvez réduire le risque d'avoir des voyageurs à problèmes, en vérifiant leurs profils, leurs avis et leurs antécédents avant même qu'ils n'arrivent, même si vous gérez votre location de vacances à distance.

Airbnb dispose de son propre système de vérification pour s'assurer que les voyageurs sont bien ceux qu'ils prétendent être, et vous pouvez également jeter un coup d'œil à leur profil pour voir s'ils semblent légitimes. S'ils viennent de créer leur compte et n'ont pas d'historique d'avis positifs (ou n'ont que des avis négatifs), et s'ils réservent un séjour d'une nuit à la dernière minute, vous pouvez refuser, poser des questions ou procéder à l'annulation.

De plus, vous pouvez même utiliser des outils tiers comme Autohost, Superhog et Safely pour vérifier automatiquement les antécédents des voyageurs, s'ils ont un casier judiciaire ou si leur carte de crédit a été volée ou a été signalée comme étant frauduleuse.

Une fois que les voyageurs ont demandé à réserver (ou après qu'ils aient réservé, si vous disposez de la réservation instantanée), envoyez-leur un message leur posant une question ouverte, une demande amicale et/ou un rappel des règles.

Si vous remarquez une attitude évasive, cela peut être un signe que la personne n'a pas l'intention de respecter vos règles. Si quelque chose vous semble anormal ou si vous remarquez des "signaux d'alarme", vous pouvez annuler la réservation sans pénalité et prévenir les problèmes potentiels avant même qu'ils ne surviennent

3. Communiquer clairement vos attentes aux voyageurs

Une fois que vous avez défini vos règles, faites en sorte qu'elles soient claires pour les voyageurs et définissez leurs vos attentes tout au long de leur parcours de réservation. Ainsi, tout le monde connaît les règles et personne ne peut prétendre ne pas les avoir vues.

Mentionnez les règles dans votre annonce avant la réservation, envoyez un lien dans l'e-mail que vous envoyez avant l'arrivée, et rappelez-les dans le message de bienvenue ou d’arrivée. Les voyageurs honnêtes sans mauvaises intentions seront rassurés de votre approche professionnelle et rigoureuse, les autres auront ainsi un rappel à l’ordre et annuleront à coup sûr, pour éviter d’avoir des ennuis liés à leur comportement.

Conseil de pro :

Vous pouvez utiliser Guest Connect de Minut pour programmer des messages types à l'intention des voyageurs, ce qui vous permet d'automatiser la façon dont vous partagez des informations clés, comme les détails du parking, les identifiants d'accès et les règles de la maison.

Minut’s Guest Connect, mobile app view

Guest Connect de Minut est une solution évolutive pour la messagerie des voyageurs et la prévention des fêtes.

Vous n'avez pas besoin de mettre des barrières et d’être trop rigide, vous risqueriez de faire mauvaise impression.

Dirigez simplement vos voyageurs, de manière polie et professionnelle, vers vos règles en matière d’organisation de fête et précisez qu'elles sont là pour la sécurité et le confort de tous. Vous pouvez souhaiter un bon séjour à vos voyageurs et leur offrir une excellente hospitalité tout en leur rappelant vos conditions.

Par exemple : "Nous vous souhaitons de profiter pleinement de votre séjour dans notre logement. Afin que tout se passe au mieux, merci de prendre connaissance des règles du logement. Malheureusement, dans le cas improbable où elles seraient enfreintes, nous nous réservons le droit d’utiliser la caution pour couvrir le dégâts éventuels ou au pire, de mettre fin au séjour. Nous vous souhaitons un bon séjour."

4. Mettez à jour la description de votre annonce

L'optimisation de votre annonce Airbnb pour éviter les fêtes va au-delà du règlement intérieur. Du titre aux photos en passant par la description, vous pouvez positionner votre bien de manière à attirer votre voyageur idéal et à mettre en garde les contrevenants aux règles qui aiment faire la fête.

Par exemple, utilisez des mots comme "confortable" ou "relaxant" dans le titre pour créer une ambiance. Vous pouvez également dresser un tableau dans votre description pour montrer à votre voyageur idéal ce qu'il pourrait faire pendant son séjour, qu'il s'agisse de "se blottir dans un fauteuil" ou de "se prélasser au bord de la piscine", ou encore de "passer une nuit reposante après une journée passée à explorer la ville".

Vos photos peuvent suivre cet exemple et mettre en valeur des détails qu'un fêtard ne recherchera probablement pas, comme une excellente machine à café, un espace de travail lumineux avec un bureau, un guide des attractions de la ville pendant la journée ou des équipements adaptés aux enfants. Cela montre que même si votre logement est une maison entière et qu'elle est suffisamment grande pour accueillir une fête, ce n'est pas l'endroit idéal pour en organiser une.

5. Avoir un œil sur vos logements

Même si l'on a fixé toutes les attentes au départ, on ne peut pas toujours être sûr de ce qui se passe réellement dans ses propriétés. C'est pourquoi il peut être utile d'avoir un voisin ou un collaborateur de confiance à proximité.

Un voisin peut garder un œil sur vos voyageurs et vous avertir de ce qui se passe, afin que vous puissiez prendre des mesures si nécessaire.Cela n'a pas besoin d'être invasif ou secret - en fait, vous pouvez même faire savoir au voyageur que quelqu'un de la région est proche et prêt à l'aider s'il a une urgence ou une question urgente.

Communiquer avec vos voisins signifie également que vous pouvez contribuer à ce que vous restiez tous deux en bons termes. Veillez à leur faire savoir que vous gérez une location de vacances, mais que vous êtes contre les fêtes et les perturbations, et que vous travaillerez avec le voisinage immédiat pour les éviter. Des voisins heureux sont plus susceptibles de vous soutenir, vous et votre entreprise.

Bien sûr, cela n'équivaut pas à garder un œil constant sur votre location - et ce n'est pas non plus une méthode infaillible ou évolutive - mais cela peut vous apporter une tranquillité d'esprit supplémentaire au cas où une situation semblerait s'envenimer.

6. Utiliser un dispositif de surveillance du bruit

Les voisins peuvent parfois aimer se rendre utile, mais il n'est pas raisonnable d'attendre d'eux qu'ils surveillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 votre propriété, qu'ils sachent ce qui se passe derrière les portes closes ou qu'ils gèrent eux-mêmes les voyageurs de votre location. Surtout en cas de débordement qui pourrait générer une situation dangereuse pour eux.

C'est pourquoi il est judicieux de disposer d'un outil de surveillance du bruit à l'intérieur de vos logements, afin que vous puissiez savoir avec certitude si les voyageurs sont bruyants et causent des perturbations, et que vous puissiez communiquer avec eux directement. 

Les détecteurs de bruit sont des dispositifs parfaitement légaux qui n'écoutent pas, ne parlent pas et n'enregistrent pas vos voyageurs. Si le seuil est dépassé, vous pouvez envoyer une alerte aux voyageurs.

Par exemple, un détecteur de décibels n'alertera personne en cas de porte claquée accidentellement, de rire aigu isolé ou de conversation à volume normal. En revanche, il se déclenchera si la musique est diffusée à un niveau élevé, si les cris se poursuivent ou si le bruit persiste au-delà de cinq ou dix minutes, par exemple.

Minut vous permet de définir le seuil de décibels de votre choix et la durée de bruit autorisée, et vous permet également de personnaliser les messages que vous envoyez aux voyageurs en cas d'alerte.

Minut dashboard

Minut est un système complet de surveillance du bruit pour la protection de vos logements. Vous pouvez avoir une visibilité sur l'ensemble de votre portefeuille et automatiser les alertes et les réponses.

7. Utiliser un dispositif de contrôle de l'occupation

Le bruit n'est pas le seul problème des hôtes de location. La présence d'un trop grand nombre de personnes dans votre logement, en particulier de personnes dont le nom et les coordonnées ne figurent pas sur la réservation, constitue un risque pour la sécurité et expose votre bien à des dommages.

Il est raisonnable de vouloir savoir qui se trouve dans votre logement afin de vérifier les antécédents et de conserver une trace écrite en cas de problème. Entasser dix personnes dans un appartement conçu pour deux présente un risque plus élevé de blessures et de dommages, et peut même rendre l'assurance invalide en cas d’accident corporel.

De plus, dans une propriété isolée, il n'est pas toujours pratique de demander à un voisin de surveiller les grands groupes.

Dans ce cas, la surveillance de l'occupation est une solution idéale. Tout comme les détecteurs de bruit, les détecteurs de présence n'enregistrent pas, n'écoutent pas, ne filment pas et ne diffusent pas d'informations. Ils vérifient plutôt le nombre d'appareils connectés à votre routeur WiFi pour déterminer combien de personnes se trouvent à l'intérieur. Ils vous alertent ensuite si le nombre de personnes est nettement supérieur au nombre autorisé.

Ils sont parfaits pour détecter les fêtes, car ils ne vous alerteront peut-être pas s’il y a trois personnes à l'intérieur au lieu de deux, mais ils repéreront un rassemblement plus massif qui se produit soudainement au cours de la nuit.

Là encore, vous pouvez définir vos propres conditions d'alerte et personnaliser les messages pour rappeler poliment les règles aux voyageurs, si nécessaire, et les faire suivre de rappels sur votre politique concernant l’occupation maximale du logement.

Conseil de pro : dissuadez les fêtards potentiels en mentionnant vos dispositifs de surveillance sur vos annonces. Présentez-les comme des outils non intrusifs qui assurent la sécurité de tous, et soyez ouvert et transparent sur leur fonctionnement. Vous rassurerez ainsi les voyageurs responsables et ferez en sorte que ceux qui ne respectent pas les règles aillent voir ailleurs.
Pour en savoir plus

De l'inquiétude à l'harmonie : Protégez vos locations avec des appareils de surveillance intelligents

Les histoires d'horreur de fêtes sauvages et de voyageurs perturbateurs suffisent à effrayer n'importe quel hôte et conciergerie Airbnb, mais avec quelques ajustements efficaces, vous pouvez réduire les risques et protéger vos locations.

Un bon point de départ consiste à établir un règlement intérieur clair, à vérifier les voyageurs avant qu'ils ne réservent et à communiquer vos attentes dès le départ. L'optimisation de vos annonces pour attirer les voyageurs idéaux (et dissuader les contrevenants) peut également s'avérer payante, tout comme le fait de demander à un voisin de garder l'œil et l'oreille ouverts en cas de problème.

Mais la mise en place de dispositifs de surveillance intelligents, tels que des détecteurs de bruit et d'occupation, constitue l'étape suivante pour assurer la sécurité de vos biens. Des dispositifs comme Minut, discrets, efficaces et faciles à installer, vous permettent de prévenir et de désamorcer les rassemblements non autorisés, sans passer pour un "anti-fête" (alias la "police de l'amusement") ou susciter une foule de critiques négatives.

De plus, il est facile à gérer à partir d'un tableau de bord unique, ce qui vous permet de protéger votre propriété, de rassurer vos voisins, d'attirer vos voyageurs idéaux et de dissuader les fêtards à problèmes en quelques touches ou clics.

Avec Minut, vous (et vos voisins !) pouvez dormir tranquillement en sachant que si vos locations font la une des journaux, ce sera uniquement pour de bonnes raisons.

françaisEspanolPortuguês