Nouvelles règles sur la surveillance en Airbnb : mise au point

Airbnb accélère sur le respect de la vie privée des voyageurs et nous vous expliquons comment Minut peut vous accompagner.
Par
Minut
dans
Actualités STR
Calendar icon
March 25, 2024
4
min
Nouvelles règles sur la surveillance en Airbnb : mise au point

Ce qu’il y a de bien dans le monde de la location de courte durée, c’est qu’on a pas le temps de s’ennuyer. À chaque jour son nouvel ajustement. Pour preuve, la dernière annonce de la plateforme numéro un du secteur en matière de respect de la vie privée des voyageurs : leur nouvelle politique concernant l'utilisation de caméras, appareils domotiques et autres sonomètres dans les logements.

Une information qui ne manque pas d'interpeller beaucoup de propriétaires, gestionnaires et autres conciergeries. Tous ceux qui ont installé ce genre d’équipements, ou qui avaient peut-être dans l’idée de le faire, se demandent, de ce fait, dans quelles mesures ils ont le droit d’utiliser ce type de matériel. Si vous êtes dans ce cas, vous vous posez peut-être également la question concernant notre capteur de nuisances sonores Minut. Attention, spoiler alert : vous avez totalement le droit de vous servir de notre outil ! Afin de dissiper tous malentendus et vous rassurer, dans cet article, nous faisons le tour de ces nouvelles règles sur la surveillance en Airbnb, qui entreront en vigueur dès le 30 avril 2024.

Suite à de nombreuses remarques et questions de la part des professionnels de l’industrie, nous souhaitons également vous apporter un éclairage sur quelques points qui peuvent sembler encore flous à certains d’entre vous.

1. Récapitulatif des nouvelles règles sur la surveillance en Airbnb

À partir de la toute fin du mois d’avril 2024, ces règles s'appliqueront à plusieurs types d'appareils, même si ceux-ci sont éteints. 

Interdiction de caméras de surveillance dans les espaces intérieurs 

Si, jusqu’alors, ces dispositifs étaient autorisés dans les espaces communs d’un logement (le salon ou la salle à manger, par exemple), ils étaient déjà soumis à certaines obligations, telles que : 

  • Leur inscription dans l’annonce, dès la page de présentation dans la liste des propriétés disponibles. 
  • Le fait qu’ils soient bien visibles dans l'hébergement. 
  • L'interdiction formelle d’en disposer dans les chambres ou la salle de bain.

Avec cette nouvelle politique, il est désormais totalement proscrit d’utiliser des caméras dans n’importe quelle pièce, à l'intérieur du bien.

Indication obligatoire de l’emplacement des caméras extérieures

Vous avez donc le droit d’en disposer dans le jardin, devant le portail ou la porte d’entrée, entre autres, mais il est nécessaire de bien les mentionner dans le descriptif de la propriété. À titre d’exemple : « Notre hébergement dispose de caméras de surveillance donnant sur tel et tel endroit de la propriété. »

Interdiction des caméras extérieures dans certains cas 

Dans les espaces dans lesquelles les locataires s’attendent  à pouvoir jouir d’une certaine intimité comme des douches extérieures ou des saunas fermés, leur présence est formellement prohibée.

Règles concernant les sonomètres

Ces dispositifs mesurant le niveau sonore ne peuvent être installés que dans des espaces communs dans les logements. 

À ce propos, il semble que certaines conciergeries confondent espaces communs et parties communes. Un espace commun dans un hébergement, cela peut être : 

  • le salon ;
  • la salle à manger ;
  • la cuisine ;
  • etc.

Ces pièces à vivre appartiennent à la partie privative d’un immeuble que représente un appartement. On opposera ce terme aux parties communes d’un bâtiment que sont : 

  • le hall d’entrée ;
  • la cage d’escalier ;
  • les paliers, à chaque étage.
  • etc.

Cette précision est importante car cela évite une confusion sur la possibilité ou non d’installer un système comme celui de Minut dans son bien en location saisonnière, ce qui est, on ne peut plus autorisé et même recommandé (comme nous verrons plus bas). 

Téléviseurs type smart TV et autres assistants vocaux

Ces appareils ne sont pas interdits du tout et vous n’avez aucune obligation de les mentionner dans la liste des équipements présents sur place. Néanmoins, Airbnb vous  encourage à en informer les voyageurs et à leur indiquer comment les désactiver, si besoin ou envie (tout le monde n’a peut-être pas envie de dire Ok à Google).

Tous les points cités ne concernent pas les équipements de surveillance installés dans les espaces à l'extérieur de votre logement (les fameuses parties communes) et sur lesquelles vous n’avez aucune action possible comme des caméras filmant le hall d’entrée d’un immeuble ou le portail d'accès à une résidence fermée, par exemple.

Enfin, il est important de noter que Airbnb se réserve le droit de bloquer les calendriers de réservations (voire supprimer les annonces de la plateforme) des personnes ne s’étant pas mises en conformité avec ces nouvelles règles, dès le 30 avril 2024.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à vous renseigner sur l’actualité de la location saisonnière en ce début 2024.

2. Minut, plus que jamais compatible avec la nouvelle politique de Airbnb 

Mais alors, avez-vous le droit d’installer notre capteur de bruit Minut dans vos propriétés? Au vu de nombreuses questions et remarques de la part de clients ou futures clients, cela ne semble pas si évident que ça et pourtant... Retour sur certains points à éclaircir.

Un partenariat officiel et une intégration technologique

En tout premier lieu, il est important de préciser que Minut est partenaire officiel d’Airbnb depuis de nombreuses années. Preuve en est ce communiqué de presse publié par Airbnb à l’époque, citant notre fondateur et le responsable Europe d’Airbnb. Il est donc évident que notre solution technologique est 100% conforme aux nouvelles règles imposées par Airbnb.

Le boîtier Minut n’est pas une caméra

Il s’agit d'un détecteur qui mesure le niveau sonore de l’environnement dans lequel il est installé. Il n’enregistre pas de conversation, pas d’image. Rien, donc, ne contrevient au respect de la vie privée des occupants. Il est en totale adéquation avec les préoccupations en matière de confidentialité et de sécurité des membres de la communauté Airbnb. La plateforme l'indique  d’ailleurs très bien  en spécifiant que c’est « un moyen efficace et respectueux de la vie privée pour les hôtes de surveiller la sécurité de leur domicile et de devancer les problèmes tels que les fêtes non autorisés ».

Minut est totalement conçu pour les espaces privatifs

Comme nous l’avons vu plus haut, les termes employés par Airbnb sont susceptibles d’induire en erreur certains d’entre vous. En effet, les espaces communs dans lesquels sont autorisés les appareils type sonomètres (et donc le capteur Minut) sont bien tous les endroits qui ne sont pas une chambre, la salle de bain, les toilettes ou tout autre lieu appelant à une certaine intimité à l’intérieur de l’hébergement. Rien à voir avec les parties communes d’un immeuble d’habitation. 

Indiquez la présence du boitier Minut dans voiture descriptif grâce à la formule adéquate

Puisque Airbnb vous enjoint à spécifier que vous avez installé un dispositif comme notre détecteur de nuisances sonores Minut, faîtes-le en bonne et due forme. Dans la rubrique « sécurité des voyageurs », vous pouvez mettre en avant le fait que c’est « un système de gestion qui garantit la sécurité des personnes, des biens et des lieux ainsi que la protection de la vie privée et de l'environnement ».

Un outil idéal pour les professionnels de la location saisonnière

Notre solution bénéficie d'une intégration à Airbnb. Elle vous permet d’avoir un rendu en temps réel du niveau de bruit dans les parties communes de votre appartement, maison ou studio, mais pas seulement. Grâce à notre boîtier, vérifiez également le niveau d’humidité, la température et la présence de fumée de cigarette. Vous avez également la possibilité d’envoyer automatiquement des messages à vos locataires au moindre dépassement de niveau sonore constaté. Preuve que nous méritons bien notre partenariat mondial avec la plateforme américaine.

Amis gestionnaires de logements en location de courte durée, découvrez les 7 outils essentiels pour optimiser votre conciergerie.

Avec Minut, profitez d’un contrôle total de vos hébergements tout en respectant les nouvelles règles sur la surveillance en Airbnb. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre site Minut.

françaisEspanolPortuguês